Les débouchés en journalisme et en communication

Les possibilités d’emploi sont nombreuses et variées une fois le diplôme en Arts et Sciences de la communication en poche. Outre les filières évidentes du journalisme, il existe également toute une série de métiers liés à la communication pour lesquels un étudiant diplômé de l’Université de Liège peut prétendre. De fait, les domaines professionnels potentiels sont nombreux et brassent des horizons très différents, qu’ils soient culturel ou associatif, liés à l’enseignement, à l’institutionnel, l’administratif, l’évènementiel…

En journalisme, il ne fait pas de mystère que le début de carrière est souvent signe de précarité et de concurrence. Il n’est en effet pas rare que le jeune diplômé passe d’abord par l’étape « pigiste »  (journaliste indépendant, payé à l’article) avant de décrocher un poste plus stable au sein d’une rédaction. La situation financière et le contexte actuel ne favorisant pas une embauche massive. Même s’il existe toujours des possibilités de contrat à la sortie de l’Univeristé (cf. les concours organisés par la RTBF, par exemple).

Concrètement, les domaines liés au journalisme sont vastes et recouvrent souvent plus de terrain qu’on imagine au premier abord. Ainsi, la presse écrite se déploie dans de nombreux secteurs comme la presse quotidienne généraliste, mais aussi régionale, spécialisée, périodique, magazine, d’entreprise, etc. Autant de secteurs où le bon usage de la langue française demeure un atout indiscutable.

En presse audiovisuelle, de nombreux médias coexistent en Belgique et fourmillent de projets en tout genre. Qu’il s’agisse d’organes nationaux ou ancrés dans leur région, de structures associatives ou de taille moyenne, les possibilités d’emploi existent et se développent, notamment grâce à Internet.

La radio, enfin, demeure un média prisé et diversifié, où de nombreux diplômés de l’ULg ont signé une remarquable carrière.

Les métiers de la communication représentent l’autre versant de la profession et offrent souvent plus d’opportunités d’emploi. Quelle que soit la structure (privée, administrative, associative, politique, humanitaire, non gouvernementale…), les jeunes diplômés peuvent rapidement devenir assistants ou chargés de communication, chefs de projet,  responsables de la communication, attachés de presse, chargés des relations publiques, ou consultants en communication. Leur sens de l’anticipation, leur aisance rédactionnelle, leur polyvalence ainsi que leur maitrise des langues et des outils informatiques seront un atout indéniable pour percer dans un secteur en plein essor.

Pour plus d’exemples concrets, n’hésitez pas à jeter un œil sur les témoignages d’anciens diplômés publiés sur le site ou vous rendre sur la page ULg emploi.