L'enseignement

Le cursus de Bachelier en Information et communication vise à donner aux étudiants une solide formation théorique dans divers domaines des sciences humaines en général et de la communication en particulier. L’enseignement se veut le plus général possible, afin de doter l’étudiant de compétences polyvalentes, indispensables en particulier dans la formation du journaliste (par exemple) qui doit être capable de transmettre des informations rigoureusement correctes dans tous les domaines couverts par les médias.

Un programme étoffé allie ainsi des cours de lettres (philosophie, esthétique, littérature, histoire, sémiologie) et de sciences humaines et sociales (anthropologie, sociologie, psychologie, droit, économie) auxquels s’ajoutent les cours relatifs au champ (très vaste) de la communication : théories de la communication et de l’information, histoire et langage du cinéma et du théâtre, analyse du discours médiatique, politique et économie de la culture, etc.

Dès la seconde année, à côté des cours obligatoires approfondissant les connaissances de base dans ces deux registres, les étudiants ont le choix entre deux options : l’option Arts du spectacle et Sciences de l’information et de la communication, préparant logiquement aux deux Masters du département, et l’option Anthropologie et Sociologie, préparant au Master en Anthropologie ou au Master en Sociologie organisés par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales.

En troisième année, ce choix d’option se précise dans trois directions (Arts du spectacle, Information et théories des médias et Médiation culturelle), une quatrième option continuant de préparer aux Masters en Anthropologie ou en Sociologie.
Ce premier cycle accorde également une importance toute particulière à l’apprentissage des langues étrangères : une première langue au choix est enseignée durant tout le cycle ; en troisième année, une seconde langue s’ajoute, dont l’apprentissage se poursuivra au deuxième cycle pour les étudiants du Master en Information et Communication inscrits dans l’option Techniques et domaines de l’information. Enfin, plusieurs cours à dimension pratique sont déjà dispensés tout au long du cursus.

Concrètement, La structure et l’organisation du premier cycle vise à :

  • Réduire le nombre de cours en grand auditoire au profit de méthodes d’enseignement plus souples et adaptées à des groupes restreints
  • Introduire dès la deuxième année l’apprentissage par problème et d’intégrer plus rapidement l’étudiant dans les modes de réflexion et de recherche qui caractérisent l’enseignement du 2e cycle
  • Favoriser les échanges entre étudiants et enseignants
  • Faciliter les réorientations en cours d’études. L’étudiant qui, dès la deuxième année, choisit de se diriger vers l’option en « Anthropologie et Sociologie » et qui confirme son choix en troisième année, pourra accéder directement aux masters correspondants sans complément de programme.

Programme

→ Voir le programme complet du Bachelier

Dès la deuxième année, l’étudiant pourra choisir une option spécifique qui l’orientera vers un Master ou une option de Master. Cependant, ce choix n’est pas contraignant et n’oblige donc pas l’étudiant à se diriger définitivement vers ce Master ou cette option. Tous les Bacheliers en Information et communication, quelles que soient les options choisies au premier cycle, ont donc accès aux Masters en Information et communication et en Arts du Spectacle, sans complément de programme.

→ Un doute, une question ? Evelyne Libens, secrétaire du Bachelier.