L'enseignement

Le deuxième cycle des études en Information et Communication poursuit et approfondit les différents enseignements déjà approchés au cours du bachelier. Ce cycle s’articule ainsi autour de différents Masters : Arts du Spectacle, Journalisme, Médiation culturelle et métiers du livre, Communication multilingue et enfin Information et Communication (un an – 60 crédits)

Ces Masters ont été conçus afin d’intégrer étroitement une formation intellectuelle de haut niveau à une formation pratique aux métiers de l’information, de la médiation culturelle et multilingue ou des arts du spectacle. Leur objectif commun est de former des universitaires polyvalents, au fait des recherches de pointe dans les domaines concernés, doués d’esprit critique et dotés des compétences techniques exigées par les secteurs professionnels auxquels ils se destinent.
Le programme de ces Masters combine en conséquence un ensemble de cours de théorie, d’analyse critique et de méthode à des ateliers, des travaux sur le terrain, des cours de pratique professionnelle, deux stages et la rédaction d’un travail de fin d’études.

Master en Arts du spectacle

Ce Master poursuit un triple objectif pédagogique :

  • Le premier objectif est général. Il s’agit de doter les étudiants d’une culture cinématographique et théâtrale approfondie reposant sur l’histoire et l’esthétique de ces deux formes d’expression. L’accent est donc porté sur l’analyse et la compréhension des processus internes (en termes de contenu, d’écriture, de mise en scène) ou externes (en termes de contexte historique, de déterminations sociales et culturelles ou de modes de production économiques) qui prévalent à la réalisation de films ou de spectacles de théâtre.
  • Le second objectif est professionnel : d’une part, les étudiants devront acquérir une solide connaissance des conditions macro-économiques et internationales de la production cinématographique et théâtrale contemporaine ; d’autre part, ils devront maîtriser, sur le plan micro-économique, les techniques de gestion spécifiques aux structures de production culturelle.
  • Le troisième objectif est technique et créatif. Sans chercher à former des réalisateurs de films ou des metteurs en scène de théâtre (il existe des écoles d’art spécialisées à cette fin), le programme permettra aux étudiants, grâce à des ateliers donnés par des professionnels, de se familiariser avec les techniques d’expression cinématographique et théâtrale et de développer leur créativité.

Le Master en Arts du spectacle repose donc sur trois piliers essentiels : il entend mêler une solide culture historique et esthétique, une maîtrise technique et une certaine créativité afin de permettre aux futurs diplômés d’intervenir concrètement, de façon déterminante et éclairée, dans les différents stades de la production cinématographique et théâtrale. Qu’il s’agisse de la conception de projets, de l’écriture de scénario ou de textes dramatiques, de la dramaturgie, d’un montage financier et d’administration de production. Ils pourront également investir les différents champs périphériques de la production proprement dite, tels que : l’organisation de festivals, la distribution et l’exploitation de films, la gestion de salles de spectacle, les centres de documentation spécialisés, les centres culturels, la critique journalistique.

Le cursus, étalé sur deux années, s’articule comme suit :

La finalité Spectacle et images numériques forme des professionnels disposant de compétences techniques et esthétiques relatives aux images numériques et capables d’intervenir dans la production de spectacles intégrant ces nouveaux moyens d’expression.
La finalité Cinéma documentaire développe des compétences à la fois techniques, esthétiques et économiques dans le domaine de la production et la réalisation de films relevant de cette  catégorie particulièrement riche et abondante en Communauté française de Belgique.
La finalité Didactique a pour vocation de préparer plus spécifiquement à la carrière d’enseignant.

Enfin, une dernière finalité spécialisée en étude cinématographiques et audiovisuelles (programme international) a pour objectif de former, à un niveau d’exigence commun, un nombre limité d’étudiants (5 par année et par Université), intéressés par la recherche spécialisée dans ce domaine.

→ Voir le programme complet
→ En savoir plus sur l’orientation Arts du spectacle

 

Master en Information et communication à finalité spécialisée en Journalisme (120 crédits)

Le Master à finalité spécialisée en Journalisme, d’orientation professionnelle, conserve toutefois la dimension proprement universitaire du savoir dans la mesure où il ambitionne de stimuler la réflexion critique des étudiants et d’inscrire leur formation dans le champ des recherches approfondies. Cette formation articule ainsi un ensemble de cours de théorie, d’analyse critique et de méthode à des ateliers, des travaux sur le terrain, des cours de pratique professionnelle ainsi que deux stages de terrain.

Ce Master a pour principal objet d’enseignement le discours et les pratiques de l’information, qu’elle soit écrite, audiovisuelle ou en ligne. L’étude des médias y bénéficie de l’éclairage de la sociologie, de l’économie et de la science politique, mais aussi de la sémiologie et de l’esthétique. Au croisement de l’information et des médias, ce Master vise, au plus fondamental, à former des journalistes conscients de leur rôle en démocratie et avertis des contraintes à la fois internes et externes qui s’exercent sur leur pratique.
Les cours de pratique professionnelle dispensés dans ce cadre ont cette particularité, propre aux études de communication à l’Université de Liège, d’axer leurs travaux et exercices sur deux domaines fondamentaux de la démarche journalistique :

  • L’investigation et l’enquête qui privilégient la récolte approfondie et la mise en récit des informations
  • La vulgarisation scientifique et culturelle axée sur les processus de médiation des savoirs ainsi que sur une approche des méthodes et démarches scientifiques

→ En savoir plus le Master en Journalisme

 

Master en Information et communication à finalité spécialisée en Médiation culturelle et Métiers du livre (120 crédits)

Le Master à finalité spécialisée en Médiation culturelle et Métiers du livre associe lui aussi la formation professionnelle et la stimulation de la réflexion critique des étudiants. Sont donc articulés un ensemble de cours de théorie, d’analyse critique et de méthode à des ateliers, des travaux sur le terrain, des cours de pratique professionnelle ainsi que deux stages de terrain.

Ce Master propose un ensemble d’enseignements touchant au domaine de la production et de la diffusion culturelles : livre, beaux-arts, patrimoines matériels (y compris naturels) et immatériels, spectacle vivant, musique. Analyse des politiques de la culture, gestion, sociologie des institutions culturelles, étude des publics mais aussi des processus de création et de vulgarisation s’y conjuguent pour former les « intermédiaires culturels » appelés par le développement et la complexification des rapports entre culture et société.

La formation pratique, dispensée en ateliers par des professionnels, est centrée sur la vulgarisation, la critique culturelle, les pratiques d’édition, les techniques de production culturelle et la communication des institutions. Un système de cours au choix permet à l’étudiant de se spécialiser dans un domaine particulier ou au contraire de se donner une formation polyvalente. Les cours dispensés en atelier et les stages lui permettent également de personnaliser son parcours et de faire l’expérience d’une première insertion professionnelle.

→ En savoir plus sur le Master en Médiation culturelle et Métiers du livre

 

Master en Communication multilingue (120 crédits)

Depuis septembre 2013, l’ULg propose un master en Communication multilingue. Il associe approche pratique des métiers de la communication et formation universitaire de haut niveau ! Il s’adresse aux étudiants déjà titulaires d’un bachelier d’Université ou de Haute école (Voir « Qui peut s’inscrire ? »).

→ En savoir plus le Master en Communication multilingue

 

Master en Information et communication (un an – 60 crédits)

Le Master en Information et communication pourra être obtenu en un an (60 crédits). Le programme en un an offrira aux étudiants une formation polyvalente et théorique, soit non spécialisée et sans choix d’options, dans différents domaines :  théories de l’information et de la communication, analyse critique des médias et des spectacles, médiation culturelle. Il s’achève par la réalisation d’un mémoire.

 

Un doute, une question ? Anne-Marie D’Acchille, secrétaire du Master.